Oxana Valchuk
Naturopathie à Le Chesnay
 

Oxana Valchuk, naturopathe au Chesnay

Immunité (suite)

Notre immunité et les synergies alimentaires

Le système immunitaire est très actif du point de vue métabolique. Il participe aux réactions biochimiques ( transformation d’un élément en un autre ) qui impliquent la participation des enzymes. Et ces enzymes nécessitent en général la présence des cofacteurs comme des vitamines et des minéraux.

Pour consolider une réponse immunitaire il faut un apport judicieux de micronutriments - vitamines et oligoéléments.

Pr Philip Calder ( Professeur d’immunologie nutritionnelle, Université de Southampton, Royaume-Uni ) explique que « les résultats obtenus montrent que les signaux nutritionnels façonnent cette réponse : les cellules immunitaires décident dans quelle mesure elles vont suivre ou ignorer les instructions, en fonction de ce qu’elles perçoivent autour d’elles ».

La vitamine A et la vitamine D par exemple, sont des régulateurs de la réponse immunitaire. Mais ces vitamines ne peuvent fonctionner efficacement que si l’activité synergétiques des nutriments est bien assurée, autrement dit que les cofacteurs  remplissent bien leur fonction.

Dans le cas de la vitamine D le magnésium joue un rôle intéressant dans son métabolisme :

  • Le magnésium convertit la vitamine D en sa forme active, le calcitrol.
  • Le magnésium est aussi un cofacteur important pour tous les enzymes nécessaires au métabolisme de la vitamine D.

Sans une quantité suffisante de Mg, la vitamine D que nous possédons va extraire ce minéral de ses sites de stockage, tels que les muscles et les os – ce qui engendre une carence encore plus importante.

Donc il faudrait veiller à l’association de ces 2 éléments dans notre assiette.

Par exemple, combinez les sources alimentaires de la vitamine D :  huile de foie de morue, poissons gras, avec celles de magnésium : légumes verts, céréales complètes, fruits oléagineux ( noisettes, noix, amandes ), légumes secs ( haricots blancs, lentilles, pois cassés ).

Concernant la vitamine A ou rétinol, elle peut être apportée par les aliments d’origine végétale où elle se trouve dans sa forme de provitamine A ( béta-carotène)  : carottes, tomates, potirons, melons, abricots. Mais pour être active l’apport des aliments riches en vitamine A d’origine animale est également indispensable pour la rendre assimilable : huile de poisson, beurre cru, œufs.

A vous de jouer !  Faites de bonnes associations alimentaires afin de rendre votre système immunitaire plus performant.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.