Oxana Valchuk
Naturopathie à Le Chesnay
 

Oxana Valchuk, naturopathe au Chesnay

Sureau noir - l'arbuste des légendes et notre ami de santé

Immunité (suite)

Avez-vous déjà entendu parler de cette plante ? En France elle est commune mais pas suffisamment connue et pourtant…

Le sureau noir (Sambucus nigra) est identifié dès l’Antiquité, et l’auteur latin Pline l’Ancien lui attribue déjà des capacités pour soulager les inflammations ou pour faciliter l’élimination. La médecine ayurvédique indienne finit également par faire usage de la plante de la même manière. Cet arbuste est bien apprécié dans les régions de l’Europe centrale. On trouve ses traces dans la narration folklorique, les coutumes, les contes de ses pays. Beaucoup de vous connaissent probablement le conte de Hans Christian Andersen « La fée du sureau » où l’infusion du sureau prend toute sa place d’honneur en tant que remède naturel.

Plusieurs études ont été menées depuis la fin du XXème siècle, notamment par l’Organisation Mondiale de la Santé, à propos du sureau noir. Ces études ont prouvé que le sureau avait des capacités sudorifiques (qui provoque la transpiration) et expectorantes (qui provoque l’expulsion du mucus), idéal pour la détoxification de l’organisme.

On utilise l’écorce moyenne, les fleurs et les fruits du sureau pour leurs propriétés médicinales. En effet, la plante, et surtout ses fleurs et ses baies, contiennent d’importantes quantités de flavonoïdes et d’anthocyanes, des antioxydants puissants, auxquels s’ajoutent du fer et des vitamines A, B et C. 

3 atouts principaux d’utilisation de cet arbuste :

  • Une plante sudorifique qui facilite la sudation. Cette action est certainement due à une dilatation des capillaires sanguins qui se trouvent sous la peau. Donc les capillaires se dilatent, les pores de la peau vont s'ouvrir et cela va stimuler la transpiration. Transpirer fait partie du processus de l'élimination du surplus de la chaleur à l'intérieur du corps en cas de fièvre par exemple. Elle accompagne une fièvre.
  • Une plante expectorante qui est utilisée pour soulager les symptômes lors des infections respiratoires (rhume, bronchite, etc.). La fleur de sureau semble faire circuler et évacuer les fluides bloqués pendant une infection. 
  • Une plante immunostimulante. Par son action immunostimulante le sureau aiderait donc à renforcer le système immunitaire et à prévenir diverses infections.

Comment peut-on l’utiliser au quotidien :

En décoction : faire bouillir 45g de secondes écorces par litre d’eau pendant 15-20 minutes, boire dans la journée comme diurétique.

En infusion :  40g de fleurs de sureau par litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes et prendre 3 bols par jour comme sudorifique. En infusion vitaminisée et immunodéfensive en parts égales avec l’églantier. Bien filtrer avant de boire.

En inhalation : les fleurs de sureau pour leur effet apaisant en cas de rhumes.

En sirop :  le sirop à la base des baies de sureau noir, du sucre de canne, du jus de citron comme un aliment nutritif par excellence pour augmenter vos défenses naturelles.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.